Conseils d'achat d'un ordinateur allround

Soumis par -badmin- le mar 23/02/2016 - 17:42

Bon... Ca fait un moment maintenant que je cherchais un nouvel ordinateur portable.

Voici ma liste des courses:
 

- Performance (pour faire tourner des VM, des serveurs...)
- Solidité / durabilité
- Clavier agréable avec point de pression et dureté de frappe ressentie correctement
- Présence d'une lumière de disque dur (oui, j'aime savoir quand le disque travaille)
- Ecran sans PWM (explication donnée plus loin)
- Autonomie correcte soit >= 4h
- Touchpad agréable, car meme si je privlégie la souris, ca reste utile
- Taille 15" (plus petit j'ai du mal avec le web, plus grand ca devient un transportable et non un portable selon quoi)
 

Après avoir regardé un peu partout, il est pratiquement impossible de trouver un portable qui rassemble ces caractéristiques sans passer par la case d'une station de travail qui dépasse les 3000€.

Prennez un ordinateur confortable pour l'oeil

Déjà, dès qu'un ordinateur est intéressant, je regarde si la dalle d'écran utilise le PWM.
L'accronyme PWM veut dire Pulse Width Modulation, il s'agit de régler la luminosité de l'écran en éteignant et allumant les LED de manière répetée et à une fréquence plus elevée que celle perçue par l'oeil humain. En soit c'est une technique peu couteuse à mettre en oeuvre, mais il y a des problèmes, majeurs si l'on utilise l'ordinateur plusieurs heures par jour, à savoir des maux de tête accompagnés de problèmes de concentration.

Je ne comprends vraiment pas pourquoi beaucoup de constructeurs l'utilisent, car la réduction de coût ne vaut pas le non-confort induit. D'ailleurs, chez un même constructeur, deux modèles quasi identiques peuvent avoir du PWM ou non. A vérifier donc.

Dans tous les cas le 1er facteur de choix devient donc l'absence de PWM et je me repete mais:

Un ordinateur équipé d'un contrôle PWM de la luminosité entraine des maux de tête ! A proscrire.

Bon, ensuite on va parler performance.


Pour on utilité, j'ai choisi de passer par du 4 coeurs. Sur la dernière génération de processeurs Skylake, les core i5 6300 et i7 6700 mobiles sont équipés de 4 coeurs, mais au prix d'un TDP de 45W, donc on oublie un peu l'autonomie.

Ensuite, et vu qu'on est au 21e siècle, j'opte pour un modèle supportant des disques SSD de type NVMe. Il s'agit d'une nouvelle interface qui s'affranchit des limites imposées par l'interface SATA, étudiée pour les disques à plateaux. Donc, en s'affranchissant de toute la partie ordonnanceur, NCQ, etc, on obtient un disque dont la mémoire est directement raccordé en bus PCI express, ce qui permet des performances dépassant largement tout autre type de SSD.

Je suis parti sur un Samsung Pro 950, qui promet des débits séquentiels jusqu'à 2200Mo/s.
Après, ne rêvons pas trop, il s'agit de débit séquentiel. Ces débits chutent des lors qu'il s'agit de mesurer le nombre d'opérations entrées/sorties par seconde, car ces valeurs restent assez sages même sur un disque NVMe du moment qu'il ne s'agit pas d'un SSD de classe entreprise comme l'Intel 750.

Petit détail, l'interface NVMe n'allumera pas la LED d'activité du disque vu que celle-ci est cablée sur les interfaces classiques, je vais devoir m'en passer :'(

Je veux un ordinateur qui ne plante pas et qui tient dans la durée

Ok, c'est un peu dur à quantifier. Avec le recul, les marques les plus fiables pour moi sont Toshiba, Fujitsu et Sony. Mais ces données peuvent changer dans le temps.
Au final l'un des facteurs essentiels reste le niveau de chauffe de l'ordinateur, plus c'est chaud, moins ça tient !
Il faut donc un système de refroidissement conséquent, surtout s'il s'agit d'un modèle d'ordinateur dont le processeur développe un TDP (dissipation thermique de réference) de plus de 15W qui correspond à la moyenne des ordinateurs.

Les autres facteurs

L'esthétique est secondaire façe aux fonctionnalités, mais bon, faut pas déconner non plus, un pc rose bonbon avec my little poney dessus même si équipé d'un Xeon avec 128Go de RAM reste impossible, j'ai des standards.

Par contre, touchpad précis, de préference non "monobloc", càd avec des touches clic separés du pad lui même, clavier sur lequel on sent la frappe, peut-être même rétroéclairé vu que je travaille souvent en soirée, connectique correcte, présence d'une prise RJ45 non déportée USB, quelques prises USB, lecteur SD... Voilà les ingrédients qui feront la différence entre autant de portables qui pourraient convenir sur les autres points.

 

Au final... J'ai fait mon choix, un peu par défaut. En effet il est quasi impossible de trouver un portable 15" qui utilise des disques NVMe, sans utiliser de PWM, et qui correspond à peu près au reste de ma liste. Mon nouvel ordinateur portable est donc un MSI GE62 6QD Apache Pro (voir ma critique sur ce portable).
J'ai jamais été particulièrement fan de MSI (trop de cartes mères et portables morts fût un temps), mais seul l'avenir me le dira.